Permanence et changement

Dans les sociétés et les cultures humaines coexistent certains éléments qui sont permanents et d’autres qui sont sujets au changement.  Divers systèmes culturels et idéologies ont souvent trop penché d’un côté ou de l’autre.  Parfois, l’accent est mis trop lourdement sur les éléments permanents, ce qui rend le système rigide et incapable de flexibilité ni de progrès, tandis qu’un manque de valeurs permanentes et d’éléments qui ne changent pas engendre le relativisme moral, l’inconstance et l’anarchie.

Ce qu’il faut, c’est un équilibre entre les deux, un système qui pourrait répondre à la fois aux besoins de permanence et de changement.  Un juge américain, Justice Cardozo, a affirmé, avec raison, que « le plus grand besoin de notre époque, c’est une philosophie qui agisse comme médiatrice entre les demandes contradictoires de stabilité et de progrès et qui apporte un principe de croissance. »  L’islam présente une idéologie qui satisfait aux demandes de stabilité et de changement.

À bien y réfléchir, la vie elle-même comprend des éléments permanents et des éléments de changement; elle n’est pas rigide et inflexible au point de ne pouvoir admettre aucun changement aussi petit soit-il, pas plus qu’elle n’est flexible au point que ses caractéristiques particulières ne possèdent pas de caractère permanent inhérent.  Nous pouvons le constater en observant les changements physiologiques du corps humain : tous les tissus du corps humain changent un certain nombre de fois au cours d’une vie et ce, même si la personne demeure sensiblement la même.  Les feuilles d’un arbre, ses fleurs et ses fruits changent, mais l’arbre, dans son essence, demeure le même.  C’est une loi de la vie que des éléments permanents et des éléments changeants coexistent de façon harmonieuse.

Seul un mode de vie qui s’adresse à tous ces éléments à la fois peut combler les besoins de la nature humaine et ceux de toutes les sociétés.  Les problèmes de base, au sein des sociétés, demeurent les mêmes partout et depuis toujours; ce sont les moyens utilisés pour les régler qui connaissent des changements avec le temps.  L’islam apporte une nouvelle perspective sur ces problèmes et tente de les régler de façon réaliste.

Le Coran et la sounnah sont des guides éternels que le Seigneur de l’univers a donnés à l’humanité.  Dieu n’est aucunement limité par l’espace ou le temps, ce qui fait que les principes qu’Il a établis relativement aux comportements des individus et des sociétés se fondent sur la réalité et sont éternels.  Mais Dieu n’a révélé que des principes généraux et a accordé à l’homme la liberté de les appliquer en tout temps et en tout lieu en prenant en considération les caractéristiques sociales propres à chaque époque.  C’est par l’ijtihad (c’est-à-dire l’effort intellectuel permettant d’établir la vérité) que les musulmans de chaque époque tentent d’appliquer les principes révélés par Dieu pour composer avec les problèmes de leur temps.  Les commandements de Dieu sont donc permanents, tandis que la méthode d’application peut changer en fonction des besoins propres à chaque époque.  C’est pourquoi l’islam est toujours aussi d’actualité et moderne, et qu’il demeure applicable en tout temps.

Felixgzuw |
Hendersonkewc |
Howardhzpr |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Batterysell
| Gestiondutemps123
| Cumputo